Blog & évènements

10 postures de yoga pour l’automne

10 Postures automne

Au cours de l’automne, essayez de planifier votre pratique du yoga à la même heure et pendant la même durée tous les jours. Cela aidera à construire une routine et calmer l’énergie du Vata.

Faire des postures de yoga qui mettent l’accent sur les poumons et le gros intestin, car ce sont les deux organes associés à la saison d’automne.

  • Vous pouvez enchaîner les postures comme sur les photos ci dessous, c’est un cours de yoga pour l’automne. Restez 1 à 3 minutes sur la posture. Pensez à bien respirer.

1. Ardha Matsyendrasana – Demi torsion spinale

2. Parivrtta Janu Sirsasana, Tête sur le genou et épaules tournées

3. Salutation au soleil – Surya Namaskar
4. Triangle Inversé – Parivrtta Trikonasana
5. Guerrier 1 – Virabhadrasana 1
6. Guerrier 2 – Virabhadrasana 2
7. Arc – Dhanurasana
8. Chameau – Ustrasana
9. Pont – Setu Bandha Sarvangasana
10. Cadavre – Savasana

Infusion d’automne

L’été est terminé, nous faisons place à l’automne…

Comment rester en forme pendant cette saison ? Quelques conseils

L’Ayurveda est riche en enseignements concernant l’automne…

On y apprend que l’automne peut coïncider avec un excès de Vata. Les symptômes peuvent être les suivants : de la constipation, des ballonnements, de l’anxiété, de l’insomnie. Les articulations peuvent être douloureuses.

Pour éviter que Vata ne soit trop présent, quelques gestes simples à adopter :

  • Commencez à ralentir votre consommation de salades et autres aliments froids et amenez des aliments plus consistants et chauds dans votre assiette, comme la soupe, le riz, les pommes de terre
  • Buvez des boissons chaudes tout au long de la journée. Café et thé avec modération. Privilégiez plutôt les tisanes de plantes et d’épices
  • Invitez les épices également dans vos recettes. Le curcuma, le gingembre et la cannelle sont notamment connus pour leurs effets anti-inflammatoires et boosters de l’immunité

Voici une recette d’infusion à faire chez vous pour l’automne :

Ingrédients :

Eau

4 bâtons de cannelle

8 anis étoilées

1 poignée de clous de girofle

Extrait de vanille ou gousse

2 cuillère à café de miel

1. Faire bouillir un litre d’eau

2. Ajouter toutes les épices et laisser infuser en recouvrant d’un couvercle pendant 5 min

3. Servir chaud et sucré avec le miel

Les portes ouvertes de la rentrée !

Les portes ouvertes de la rentrée

Week end porte ouverte pour la rentrée 2019!
Venez découvrir la pratique du yoga, et les professeurs du Shala. Au programme plus de douze d’heures de cours gratuits à essayer : Hatha yoga, Vinyasa yoga, Ashtanga yoga, Kundalini yoga, Yin yoga et trapèze yoga.

SAMEDI 14 Septembre :

08h30 9h45 : Kundalini yoga avec SIRI
10h 11h : Hatha yoga avec ALEXANDRA
11h15 12h15 : Vinyasa avec FRED
12h30 13h30 : Yin yoga avec CARMEN
14h 15h : Vinyasa avec ALEXANDRA
15h15 16h30 : Trapèze yoga avec ALEXANDRA

&

08h30 9h45 : Kundalini yoga avec SIRI
10h 11h : Hatha yoga avec ISABELLE
11h15 12h15 : Ashtanga avec FRED
12h30 13h30 : Yin yoga avec CARMEN
14h 15h : Vinyasa avec ALEXANDRA
15h15 16h30 : Trapèze yoga avec ALEXANDRA

Réservations à info@yoga-shala-cannes.com (au plus tard le 13 septembre avant 18h)

Sitali – Prânâyâma rafraîchissant

Sitali – Prânâyâma rafraîchissant

Rafraîchir et apaiser Pitta (le feu) avec Sitali (respiration rafraîchissante).

Comment retrouver un peu de fraîcheur au cœur de l’été ou tout simplement apaiser le feu intérieur en cas de bouffée de chaleur ou de coup de colère ? Le pranayama Sitali ou Sheetali qui signifie « rafraîchir, apaiser », peut venir à la rescousse…
Comme son nom l’indique, le pranayama Sitali fait baisser la température du corps et peut, plus largement, participer à l’apaisement du dosha pitta.

Comment faire Sitali pranayama ?

La forme de la bouche et des lèvres dans ce pranayama peut être différente selon que vous avez ou non la possibilité d’enrouler votre langue en tube, cela dépend de la génétique. Voici les deux options…

S’asseoir dans une position confortable sur le sol ou sur une chaise, de façon à avoir le dos bien droit et l’abdomen libre. Les mains sont simplement posées sur les cuisses.
Fermer les yeux.
Sortir la langue à l’extérieur de la bouche et l’enrouler en tube. Les lèvres maintiennent doucement les côtés de la langue (ou kaki mudra – voir ci-dessous).

Inspirer l’air par le tube formé par la langue.
A la fin de l’inspire, rentrer la langue, fermer les lèvres et expirer doucement par le nez.

L’ensemble du pranayama doit être confortable et fait sans tension. On ne doit pas avoir l’impression de manquer d’air.

Kaki Mudra :

Si votre langue ne s’enroule pas, il est possible de faire kaki mudra, le « geste du bec de corbeau ». Ce mudra consiste à serrer les lèvres comme pour siffler, en laissant un espace creux au milieu (les lèvres peuvent être un peu plus serrées que sur la photo ci-dessous).

Le pranayama se fait alors de la même manière, il suffit d’inspirer par la bouche, puis de fermer les lèvres et d’expirer doucement par le nez.

Cette respiration produit un petit bruit qui ressemble au bruit de vent et on sent bien l’air rafraîchi par l’humidité de la bouche sur le dessus de la langue et le haut du palais. Se concentrer sur ces sensations rend le pranayama plus efficace.

Le souffle s’allonge progressivement et se calme en même temps que l’esprit. Il est possible de ressentir les premiers effets rafraîchissants dès 7 ou 9 respirations. Selon Swami Satyananda Saraswati, 15 respirations au total sont suffisantes pour se rafraîchir, mais on peut aller jusqu’à 60 en cas de très forte chaleur.

Bienfaits de la respiration Sheetali et Ayurveda

Sitali rafraîchit le corps, relâche les muscles (car il agit sur le système nerveux parasympathique*) et calme l’esprit. En tant que pranayama rafraîchissant, selon l’ayurveda, il apaise et limite les excès du dosha pitta (principe du feu), généralement dominant en été.

Autrement dit, Sitali peut se faire avant de dormir pour trouver le calme, il permet de contrôler toutes les émotions liées à pitta, comme la colère, la frustration… Il apaise la sensation de soif et donne un sentiment de satisfaction.

D’un point de vue physique ce pranayama réduit la pression sanguine, réduit les excès de bile, la fièvre et joue sur le système nerveux parasympathique. (Pour profiter de ces bienfaits, il faut pratiquer longtemps et régulièrement…)

Précautions et contre-indications pour Sitali

Mieux vaut éviter ce pranayama si on se trouve dans une atmosphère trop polluée ou quand il fait froid.

A éviter aussi en cas de pression sanguine basse, de problème respiratoire comme l’asthme, la bronchite et quand il y a trop de mucus. En cas de problème cardiaque, ne pas faire les rétentions.

Cette pratique calme les centres d’énergie du bas du corps, ce qui peut favoriser la constipation chez les personnes qui y sont déjà sujettes de façon chronique.

Les jours fériés au Shala…

Pour les jours fériés, le Shala reste ouvert et vous propose d’adapter ses horaires pour ces jours là…

Un seul cours le matin à partir de 9h30 jusqu’à 11h30, comprenant 30minutes de Pranayama, puis à partir de 10h un cours de yoga (1h à 1h20 environ, suivant le professeur).

Venez pratiquer nombreux avec nous …. “goods vibes only”

8 bonnes résolutions Yogique pour 2019.

Om yogis,

Nous espérons que l’année passée a été belle pour vous et vous a apporté plein de bons moments, de fantastiques rencontres et d’incroyables découvertes. Nous espérons aussi qu’elle vous a permis de débuter ou de continuer votre pratique du Yoga, si précieux dans nos vies !

Pour bien débuter 2019, le Shala vous propose 8 exemples de « bonnes résolutions »

L’expression est placée entre guillemets car pour commencer l’année sous le signe du Yoga, nous vous proposons d’adopter un « Sankalpa » plutôt qu’une simple « bonne résolution ».

Qu’est-ce que c’est ? Eh bien les Sankalpas sont des intentions positives qui nous aident à atteindre nos objectifs et à rendre notre vie meilleure !

Voici notre exemple du Sankalpa idéal pour bien démarrer l’année :

1. Ne regardez pas en arrière

2. Réalisez vos désirs

3. Aimez-vous

4. Pardonnez

5. Libérez votre esprit

6. Prenez une pause pour faire le point

7. Pensez positivement

8. Ouvrez votre cœur

Note : l’idéal est de personnaliser votre sankalpa. Par exemple, si vous choisissez « Réalisez vos désirs », formulez-le plutôt de cette façon : « Je réalise mes désirs ». Ainsi, vous vous sentirez beaucoup plus engagée dans votre sankalpa que si vous y pensez de manière impersonnelle.

Namasté.

Les 12 clés d’une alimentation saine.

Le corps nous parle. Il demeure notre meilleur laboratoire personnel. Soyons à l’écoute. C’est cette attention qui nous permettra d’être en phase avec nos vrais besoins, en dehors des préceptes, dogmes ou croyances qui se veulent infaillibles, et qui se sont révélés parfois préjudiciables à la santé. Et pour commencer, je vous propose de découvrir “ les 12 clés d’une alimentation saine.”

1- La modération quantitative : selon l’Ayurveda et la médecine traditionnelle chinoise, après chaque repas, l’estomac doit contenir 1/3 de solide, 1/3 de liquide et… 1/3 de rien !
2- Repartir harmonieusement la ration alimentaire dans la journée : respectez l’adage « petit déjeuner de roi, déjeuner de prince, dîner de mendiant ». Mixer les couleurs et les saveurs dans votre assiette.
3- Privilégier les aliments sains, biologiques, frais, de saison, et le plaisir gustatif.
4- Connaître les techniques et règles de base pour cuisiner sain et savoureux
5- Mastiquer longuement vos aliments, mangez lentement et en pleine conscience.
6- Pas de laitage, pas de fruits crus en fin de repas, source de flatulences, d’acidité gastrique, de digestion laborieuse. Opter pour des compotes de fruits cuits.
7- Boire chaud en fin de repas. Tisane, thé vert, « café » de céréales ou chicorée (car le café est acide).
8- Pas de grignotage, pas de suralimentation.
9- Diversifier les apports en protéines (protéines animales et végétales). Eviter de mélanger plusieurs protéines animales au cours d’un même repas.
10- Bien repartir les glucides : 90% de glucides à assimilation lente tels que céréales non raffinées, pâtes 1⁄2 complètes, pain au levain, légumineuses, fruits oléagineux… et 10% de glucides à assimilation rapide tels que sucreries, miel…
11- Pratiquer une activité physique régulière (comme le yoga par exemple ! ).
12- Marcher après chaque repas. La médecine chinoise recommande « les 100 pas après les repas » !
Sur ce bonne journée à tous et Namasté ! 🌸 ☀️

Le yoga en automne selon l’Ayurveda

Bonjour chers Yogis et Yoginis,

voici pour vous un article sur la pratique du yoga en fonction des saison. L’été se termine et nous allons rentrer dans l’automne, le changement de saison peut parfois provoquer des déséquilibres sur le corps et l’esprit, c’est donc pour cela qu’il faut adapter sa pratique en fonction des saison.

Selon l’Ayurveda, il existe en chacun de nous trois forces appelées “doshas” : vata (air), pitta (feu) et kapha (terre et eau).

L’une d’elles est dominante chez chacun et détermine notre constitution et notre caractère. Lorsque notre dosha dominant est perturbé, notre organisme souffre de dysfonctionnements ou déséquilibres.

En Automne, le Dosha Vata (air) a tendance à augmenter dans la Nature, et chez nous aussi. Vata en excès correspond aux sensations de dispersion, à la fatigue sensorielle, mentale et physique, au manque d’ancrage. On peut parfois sentir que notre corps n’est plus autant « habité ». Les désordres Vata touchent par exemple au système nerveux, au stress, au sommeil, aux problèmes liés au colon, aux raideurs articulaires ou aux douleurs musculaires.

Adaptez votre pratique de yoga

L’arrivée de l’équinoxe marque l’équilibre dans la durée du jour et de la nuit. Il faut donc pratiquer quelques poses d’équilibre.
L’objectif d’un yoga automnale sera donc de contrer cela, en pratiquant des poses stabilisantes et qui vont nous recentrer.
Enfin, les organes associés à l’automne sont les poumons et le gros intestin. Nous allons donc effectuer des poses ciblées pour détoxifier ces organes.

Voici une petite séance que je vous propose de suivre :

1 – La salutation au soleil (Surya Namaskar)

2 – Le Guerrier (Virabhadrasana)

3 – Le Triangle (Trikonasana)

 

4 – Le singe (Hanumanasana)

5 – L’aigle (Garudâsana)

 

6 – L’arbre (Vrikshâsana)

7 –  Le chien tête en bas (Adho Mukha Svanasana)

8 – Le cobra (Bhujangâsana)

9 – La tête de vache (Gomukhasana)

10 – La pince (Pashimottânâsana)

Vous pouvez terminer cette séance par un exercice de Pranayama : la respiration énergétique par la narine droite :
Bouchez votre narine gauche avec le petit doigt de votre main droite. Inspirez par la narine droite pendant 6 temps, puis expirez par la même narine pendant 6 temps. Répétez ce processus une dizaine de fois, plusieurs fois par jour. Cela vous permettra de vous réchauffer : le côté droit étant notre côté symbolisé par le Soleil, cette respiration fournit une douce sensation de chaleur, qui vous sera bénéfique alors que les températures deviennent plus fraîches.

Vous pouvez testez la série ci dessus afin de bien démarrer et de savourer pleinement cette magnifique saison

N’hésitez pas à revenir vers nous si vous avez des questions.

Abordez bien l’ automne ! Om shanti shanti shanti

Bol Smoothie pour le petit déjeuner.

Bonjour Yogis

Pour bien commencer la journée voici une recette de “Bol de smoothie” riche en “super-aliments” pour le petit déjeuner.

Super-aliment? Qu’est ce que c’est au juste?
100% naturel, doté de nutriments essentiels, vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels, acides aminés essentiels ou antioxydants, haut taux de protéine. Ce n’est pas pour rien qu’on les appelle ainsi !

POUR LE PUDDING AU CHIA :

– 500ml de lait d’amande. (Utilisez le lait végétal de votre choix.)
– 5 à 6 cuillères à soupe bombées de graines de chia
– une cuillère à soupe de sirop d’érable

POUR LE SMOOTHIE :

– une banane
– 1/2 tasse de bleuets
– 1/2 tasse de framboises
– 60ml de lait d’amande
– une datte medjool ou autre sucrant au choix
– une cuillère à café de maca (optionnel)

POUR LA GARNITURE :

– une cuillère à café de graines de chanvre
– une cuillère à café de graines de chia
– une cuillère à café d’avoine
– quelques baies de Goji
– quelques noix (amandes, noix de brésil, cajou ..)
– quelques petits fruits (mûres, bleuets, framboises..)
Vous pouvez aussi ajouter des copeaux de noix de coco

(La veille, préparer le pudding au chia)

Mélanger tous les ingrédients ensemble dans un pot masson ou un pot hermétique. Secouer régulièrement le pot pour mélanger correctement le chia.
Laisser gonfler au moins une heure ou idéalement toute la nuit. Conserver au frigo (*le pudding se conserve au moins 4-5 jours au frigo)

POUR LE SMOOTHIE :

Mixer ensemble la banane, les bleuets, le lait d’amande et la datte medjool que vous aurez préalablement attendrie dans un peu d’eau chaude.

MONTAGE :

Dans un bol, verser en même temps le pudding et le smoothie pour avoir deux côtés bien distincts.
Ajouter ensuite la garniture de super-aliments.

L’image contient peut-être : nourriture

L’image contient peut-être : boisson et nourriture

 

Recevez notre Newsletter !

Formulez votre demande d’inscription à notre newsletter
en renseignant les champs suivants.